Skip to main content

Cet été, sur les marchés de Vauvert et Sommières, un questionnaire était distribué aux passants.

Verdict implacable : « En grande majorité, ils pensent que les services à la personne ne les concernent pas : ils attendent d'être invalides pour en bénéficier », soupire Philippe Boulet, directeur du Point Info Services à Domicile  du Gard.

 

(Article vu dans le Midi Libre le 21/09/2010)